27 mai 2014

Société de cons sommation

Le fric, le pouvoir et le sexe, that’ s all Aucune spiritualité, aucune valeur, l’argent a pris le pouvoir, ou le pouvoir a pris l’argent, au choix. C’est de pire en pire, tous les jours un peu plus, rien n’y fait, tu rentres dans la ronde ou tu meurs ! Ou tu votes José et tu fais tes sgagues dans des toilettes sèches, dans ton univers décalé, HS et HC, hors service, hors circuit, tu crèves ! Société de cons, je te somme de justifier ton existence ? RAS Circulez y a rien à voir, crevez la bouche ouverte, rien à... [Lire la suite]
Posté par philachev à 20:55 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

30 septembre 2011

Les mots

C’est dans le creux des mots que se cache le sens, c’est au fond de ces lignes que la pensée demeure. Qu’il est dur d’exprimer, difficile de dire, qu’il aisé d’écrire, facile d’inventer, facile de duper... Les mots sont un navire, que l’on aime à prendre, quand la voix fait défaut, la parole est absente. Les mots sont un breuvage, qui bien vite étourdi, qui trop vite emporte, celui qui les manie. Les mots sont l’argument des lâches, l’instrument du désir, l’illusion du pardon, les mots dansent et jouent, ils sont elfes et démons. Les... [Lire la suite]
Posté par philachev à 15:35 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
08 septembre 2009

Questionnaire...

Voici un questionnaire que m'a transmis Sextuelle, je m'acquitte donc, même si je n'ai pas été vraiment convaincu ...1 - Plutôt corné ou marque page?Marque page, je n'aime pas abîmer...2 - As-tu déjà reçu un livre en cadeau?Oui, qu'elle question!3– Lis-tu dans ton bain?Non, je n'aime pas abîmer ... et quand je prends un bain c'est que je suis dans un état de fatigue tel que toute lecture m'est impossible. (suis plutôt douche)4 – As-tu déjà pensé à écrire un livre?Oui, j'avais commencé il y a longtemps, puis j'ai arrêté ayant d'autres... [Lire la suite]
Posté par philachev à 11:54 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
02 juillet 2009

C’que c’est beau la photographieuuu

Et si je te prenais en photo ? Je pourrai fixer sur la pellicule ce sentiment mélangé de frustrations et de doutes, cette image toujours floue et changeante …Immortaliser un présent qui n’est déjà plus, consumé trop vite dans la solitude et les larmes d’amours incompris ou d'enfants trops avides.Sublimer cette moue arrogante qui n’en fini pas de narguer le monde ?Mais, non, point du tout, si je devais te prendre en photo je ne ferai pas ça !A la mise en scène facile d’une pose surfaite je privilégierai la spontanéité de l’instant,A... [Lire la suite]
Posté par philachev à 11:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]