Mon nickname, mon second Moi, ou le troisième, quatrième… je ne sais plus, le double de mon double, celui qui est schizophrène, celui qui va bien, mais dont l’image ne va pas bien, ou l’inverse, bref, l’autre. Mon autre Moi, donc, m’est revenu en mémoire. Je me suis inquiété de lui, perdu de vue depuis tout ce temps, j’ai cherché de ses nouvelles. Fortitudes des choses fortuites, oui ça ne veut rien dire, un email lui avait été envoyé, Mary, via Caramail, enfin la nouvelle version de Caramail, c’est compliqué, tout change…

Bref, Mary de Caramail m’avait écrit, chouette, un email de Mary… mais qui est Mary ? Est-ce l’ancienne Mary, est ce Marie qui a changé de pseudo pour passer incognito (Marie est peut-être blonde), ou est-ce Gertrude (Gertrude c’est un joli nom pour une oie) ? Bref qui est donc Mary que je ne connais pas, dont je ne me souviens pas, qui m’envoie quelques lignes pour ne rien me demander en mélangeant tutoiement et vouvoiement dans un français approximatif ?

Mary est russe, je me souviens qu’à une époque beaucoup de russes jeunes, jolies, célibataires voulaient me contacter… Mary est Maria Catherina Vadislova, ou un truc dans ce genre, Mary me cherche et je ne sais plus qui elle est, honte à moi ! Ravalant mon orgueil de vieillard présénile j’ai donc cherché Mary dans la nuit (il était 21h) avec mon ami Google (le seul ami qui semble me rester fidèle). Seulement voilà, même Google n’a pas pu retrouver Mary ! Pourtant il a de la mémoire Google, alors si lui n’y arrive pas…

Et c’est en cherchant mary que j’ai pensé à Moi ! Logique me direz-vous, ou pas, « commence par te trouver toi-même avant de vouloir trouver les autres » (relent rance d’un passé philosophique de comptoir) ! Et donc j’ai demandé à Google des nouvelles de Moi… Enfin, j’ai plutôt demandé à Google des nouvelles du passé de Moi, histoire de voir ce qu’il restait de Moi…*

Donc, en cherchant Mary j’ai demandé à Google des nouvelles de Moi : « philachev » qui es-tu, d’où viens-tu, qu’elle a été ta vie… et à ma grande surprise, Google, qui ne se souvenait pas de Mary, se souvenait en revanche parfaitement de Moi !

Moi c’est : « Environ 298 résultats (0,25 secondes) »

Pas mal

Moi est assez important !

Moi c’est Moi, forcément, les premières pages, mais Moi c’est aussi Vous, et là préparez-vous à avoir un choc : Ci-gît l'espoir | - S'il suffisait de voler… ; L'avatar, histoire très personn(elles) | - S'il suffisait de voler… ; Passio* | - S'il suffisait de voler… -; Extrait littéraire - 2yeux2oreilles ; CONCUPISCENCES: Une histoire de Lèvres... ; 6% et toutes mes dents | - S'il suffisait de voler…; Quoi? - Alabama mon amour ; P_o_L: Closer… et ce simplement pour la première page  (il y en a 10)!

C’est donc en cherchant des nouvelles de Moi que j’ai repensé à Vous, que je suis allez voir si vous existiez toujours, et que je vous ai retrouvées. Je vous ai découvertes en plus ou moins bon état, vieillies de plusieurs années, ou fraiches de quelques jours… Je vous ai trouvées telles que vous étiez il y a 5 ans, je vous ai trouvées changées, peu importe je vous ai trouvées, retrouvées !

Des retrouvailles émouvantes ? Oui, non, je ne sais pas, des retrouvailles perturbantes en tous cas, car pourquoi êtes-vous toujours là ?

Pourquoi certaines ont disparues, pourquoi d’autres sont restées ? Qu’est-ce qui pousse chacun de nous à conserver ou à détruire les traces de son passé ? Qu’est-ce qui nous conduit à tirer un trait, à oublier, à effacer ? « Passer à autre chose » n’est-il pas suffisant ? Pourquoi devons-nous parfois détruire ? Cet acte est-il nécessaire pour pouvoir passer à autre chose, cet acte est-il une forme d’expiation, de rédemption ?

Je ne sais pas, mais merci Mary**

 

* A ce stade du discours j’espère ne pas vous avoir perdu et j’espère que vous avez bien compris que quand je parle de Moi ce n’est pas que je me cherche, car je sais parfaitement où je suis, assis dans le canapé, dans le salon, Toulouse, France, Europe, Terre, mais que je cherche des souvenirs de Moi, souvenirs devant m’aider à me rappeler qui est Mary ! C’est limpide !)

 

** 22h05: Mary vient de me répondre, Mary doit bien être russe, elle écrit récement bizarement, rйcemment, Mary est http://new-dating.online/?&s=48&&, sacrée Mary, des années que ça dure, et toujours aussi vaillante, brave petite ^^