Parce que l’on est tous un peu différents
Parce que l’on se cherche tous un peu ou beaucoup
Parce que quand on croit se trouver on se perd, ou l’on perd l’autre
Parce qu’il n’est sans doute pas possible d’être, être indéfiniment, être immuable
Parce que le temps passe et que le temps qui passe nous change
Parce que l’on croit qu’il est bon d’espérer, qu’il y a la vie, qu’il y les enfants
Parce que rien n’est jamais complètement perdu, complètement fini
Parce que rien n’est acquis, complètement fiable
Parce que c’est si compliqué, qu’au fond, je finis par ne plus croire
Parce que je crois me protéger en n’espérant pas, en n’attendant plus
Parce que j’ai remplacé le pourquoi
Par ce que j’ai remplacé le pour quoi
Mais je n’ai rien compris, rien expliqué
Parce que le renoncement n’est pas la sagesse