De tous les animaux de la terre, l’homme est celui qui a le plus développé de facultés susceptibles de modifier son environnement.
Ces facultés lui donnent un apparent pouvoir, sentiment de puissance, impression d’exister...
Cette impression de puissance, ce sentiment d’exister le renvoient à l’image de sa fragilité, de la dérisoire fragilité de la vie !
Dérisoire fragilité de la vie, capacité à détruire le monde, schizophrène terreau de la croyance en un au-delà, en un Dieu putatif, à la fois supérieur, puissant et bienveillant ?
C’est l’homme qui a créé Dieu à son image, et non l’inverse !